BishopAccountability.org
Pedophilie/belgique: L'Enquete Relancee

Le Figaro
October 12, 2010

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/10/12/97001-20101012FILWWW00579-pedophiliebelgique-l-enquete-relancee.php

La plus haute juridiction belge a potentiellement relancé aujourd'hui une enquête ouverte pour savoir si l'Eglise catholique a cherché à étouffer des scandales de pédophilie en son sein, en annulant une décision ayant invalidé des perquisitions spectaculaires.

La Cour de Cassation a cassé deux arrêts rendus en août et en septembre par une autre juridiction, la chambre des mises en accusation qui contrôle le travail des juges d'instruction, en lui demandant de réexaminer le dossier dans de nouvelles conditions. La Cour a reproché à la chambre d'avoir refusé d'entendre les parties civiles avant de prendre sa décision. Les avocats des parties civiles sont à l'origine du recours devant la plus haute juridiction.

Au centre de la controverse: des saisies effectuées le 24 juin sur ordre du juge d'instruction en charge de l'enquête au siège de l'Eglise belge, l'archidiocèse de Malines, au domicile de l'ancien primat de Belgique, le cardinal Godfried Danneels, ainsi que dans les locaux d'une commission chargée de recueillir les plaintes de victimes.

L'archevêché et le cardinal Danneels avaient demandé que ces perquisitions et tous les dossiers saisis à cette occasion soient frappés de nullité, obtenant gain de cause: la chambre des mises en accusations avait estimé que le magistrat avait outrepassé ses prérogatives. Le juge incriminé avait dû rendre tous les documents saisis. Le 24 juin, l'opération de police qu'il avait diligentée avait fait sensation.

Le juge avait choisi de viser au coeur de l'Eglise, allant jusqu'à faire forer les tombes de deux anciens primats de Belgique dans la cathédrale de Malines pour voir si des dossiers secrets n'y étaient pas dissimulés.

Les policiers avaient perquisitionné le palais épiscopal au moment où s'y déroulait une réunion des évêques belges et en présence du nonce apostolique, représentant du Vatican. A la recherche de documents, notamment de courriers échangés par des victimes présumées de prêtres pédophiles et les autorités catholiques, ils avaient confisqué les téléphones des évêques belges et les avaient empêchés de quitter les lieux pendant plusieurs heures. Cette opération avait suscité l'indignation du Vatican.


Any original material on these pages is copyright BishopAccountability.org 2004. Reproduce freely with attribution.